Archives 2019

Dimanche 21 juillet 2019

Premier coup de pioche !
Le terme n'est pas tout à fait approprié.
En tant que pioche, c'est plutôt le godet du manuscopique qui a fait le travail avec Yves aux commandes !
Le fiston peut être rassuré, le terrain de pétanque sera opérationnel à son arrivée !
Secondé par Jeannot, Yves a pratiquement délimité le terrain en deux heures de temps.
Le remplissage aura lieu la semaine prochaine avec deux types de sable.
Il ne restera plus qu'à s'entraîner un peu afin de battre Thierry en août !
Un point de plus pour l'An 12 qui va disposer d'un vrai terrain de boules !

Vendredi 19 juillet 2019

Au fil des années, mes petits-enfants ont tissé des liens avec quelques Vezinois, les meilleurs bien sûr !
Solan va régulièrement saluer Dédé en allant dire bonjour à Jack. Ou le contraire !
Il n'était pas peu fier quand Damien l'a invité à prendre place dans la moissonneuse !
Solan et Manon se sont fait un nouvel ami à 4 pattes depuis peu.
Nicole, la super voisine, (c'est loin d'être le cas avec tout l'entourage) vient d'acquérir un chien japonais, c'est une boule de tendresse et contrairement à Jack, ils peuvent le porter et s'amuser avec lui !
Le soir, ils attendent toujours avec impatience leur grande copine Capucine.
C'est à ce moment-là un moment de détente pour moi !
Nouvelles de l'An 12 : Serge et Sylvie arrivent cet après-midi depuis la Franche-Comté pour participer à une réunion de famille.
La fête a lieu à l'étang de pêche de la Fontaine chez Popof.
On va se régaler, ils sont passés par une fruitière pour confectionner le plateau de fromage.
Ils m'apportent par la même occasion Comté et Morbier !

Mercredi 17 juillet 2019

Un peu rétrograde la page d'hier ?
Probablement.
Pourtant, des tas de situations me portent à devenir pessimiste.
Ce n'est heureusement pas toujours le cas.
La copine Georgette a deux petits-enfants charmants.
Pierrick, tout comme Solan, pourrait passer des heures sur la tablette mais le temps est réglementé à la maison.
Lilou est une sportive.
Nous les avons emmenés au Parc Aventure de Sivry-sur-Meuse situé en forêt.
L'endroit est paradisiaque d'autant plus quand on emprunte des petites routes pour s'y rendre.
On parcourt des kilomètres sans apercevoir la moindre habitation et les quelques villages traversés ont beaucoup de charme.
Ils reprennent vie grâce aux Hollandais et aux Belges qui y posent leur valise durant les vacances et restaurent des petites maisons délaissées.
L'ambiance à "Forêt Vasion" est conviviale. Le personnel d'encadrement est à la fois qualifié et souriant.
Le sport est omniprésent, Lilou en sait quelque chose !
L'An 12 vit au ralenti mais n'est pas non plus fermé.
Les rencontres restent enrichissantes et les petits-enfants accueillent mes hôtes en anglais si nécessaire !

Mardi 16 juillet 2019

Je ne suis pas une adepte des manifestations patriotiques.
Pourtant, voir mes petits-enfants entonner la Marseillaise avec autant d'enthousiasme me fait revoir ma copie.
Il n'y avait pas foule autour du monument ce 14 juillet.
Il n'y a pas si longtemps, les enfants, encadrés par leur enseignant, étaient tous présents.
La journée démarrait de bon matin par la distribution de brioches aux jeunes Vezinois, sur le perron de la mairie. Un délice !
Suivait le rassemblement de la population avec même certaines années une reconstitution de la prise de la Bastille !
L'après-midi était consacrée aux enfants avec de multiples jeux d'adresse se déroulant sur la place et des stands divers proposés aux adultes.
Les membres d'une association, dont je faisais partie, en étaient les organisateurs.
La journée se terminait par le bal populaire et feu d'artifice.
Le 14 juillet était un jour de liesse, on ne parlait pas de voitures brûlées ni de manifestations.

Samedi 13 juillet 2019

Les rues de Longwy s'embellissent.
La Chiers est à l'air libre quand elle traverse la place Leclerc.
Des quais sont en cours d'aménagement le long du cours d'eau.
Le musée des Emaux devrait déménager de la ville haute à la ville basse et donner ainsi une raison au touriste de se poser à Longwy-Bas.
Tout n'est pas rose pour autant.
Toute une jeune génération oisive dégrade l'environnement et sème la peur pour ne pas dire la terreur.
Des deux entités, Longwy-Haut reste la plus attractive avec ses fortifications, ses commerces et l'office de tourisme installé dans un puits au centre de la place Darche.
Une belle activité sportive est proposée aux adultes et aux enfants, le parc accrobranche situé au coeur des remparts.
Plusieurs parcours sont proposés dont le parcours sensation qui se trouve à certains endroits à plus de 30 m de haut !
Là aussi, il peut y avoir des débordements malheureux.
Des gamins viennent dégrader les lieux en roulant les mécaniques.
Ils sont cependant incapables d'utiliser les installations, ils n'arrivent pas à assimiler le maniement des mousquetons ...
Ce n'était pas le cas hier. Adultes et enfants s'en donnaient à coeur joie !

Jeudi 11 juillet 2019

Le labyrinthe de maïs à Montmédy est ouvert.
Le thème retenu cette année est la gastronomie.
Comme chaque année, une plage de sable fin est aménagée près de l'entrée du labyrinthe.
L'activité convient aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Plusieurs questionnaires sont proposés.
Solan et Manon ont récolté une belle note.
Une seule réponse leur manquait concernant le héros d'une série télévisée, il n'y a pas non plus de télévision dans leur appartement à Tokyo !
J'ai été un peu moins brillante ...
Nous avons profité du déplacement à Montmédy pour grimper à la citadelle par le chemin de la poterne.
Nous sommes aussi passés chez Yvan et Anne-Lyse qui habitent au pied de la place forte.
La visite ne manque pas d'intérêt, Anne-Lyse crée des merveilles en broderie et Yvan fabrique des cabanes à oiseaux 5 étoiles !

Mercredi 10 juillet 2019

Je ne change rien, j'ajoute juste la correction de Jean-Luc et Marie-Louise.
Je vous avais promis de revenir en cas de nouvelles touristiques.
Je vous propose une immersion dans l'univers planétaire.
Il est possible de marcher sur la lune et même sur Mars en faisant à peine 80 km !
L'Euro Space Center à Transinne est un centre de découverte et de loisirs.
Il nous plonge dans l'univers galactique en nous proposant des attractions ... toujours nommées en anglais.
Ca ne gêne aucunement Solan et Manon.
Je dois reconnaître que la sortie est plaisante mais pas non plus exaltante.
Il suffit alors de faire quelques kilomètres supplémentaires pour rendre cette journée passionnante.
Le village de Redu est depuis plus de 30 ans le Village du Livre.
Plus de 30 libraires se sont installés dans une grange, une ancienne écurie ou dans une charmante demeure et proposent des livres souvent à des prix sans concurrence.
Le village, tout comme les villages de toute cette contrée de la Haute Lesse, est coquet.
Des promenades y sont balisées.
L'une d'elles est proposée aux enfants. Le parcours de 5 km les emmènent dans le Petit Bois des Légendes.
Gare à la Gypcine, la vilaine sorcière !
Les enfants seront plus rusés, ils réussiront à résoudre l'énigme et seront récompensés à l'arrivée par l'hôtesse du Syndicat d'initiative.
Correction : "Encore eux! Nous sommes toujours friands des nouvelles de Lorraine et c'est avec plaisir que nous lisons tes chroniques.
La visite du centre de l'espace a dû te faire perdre tes repères (là-haut, il n'y a ni haut ni bas).
La Lune a été la première a en faire les frais. Puis le manque de pesanteur a fait sentir ses effets. "Le parcours de 5 km les emmène" avec l'éternelle question : "qui est-ce-qui?" pour trouver le sujet. Je te laisse le soin de le retrouver! "les" est un COD.
Mais tu es excusée, les enfants sont mignons mais très chronophages, qu'ils soient petits ou grands."
Certaines fautes me rendent bien honteuse.

Mardi 9 juillet 2019

Je vous avais promis de revenir en cas de nouvelles touristiques.
Je vous propose une immersion dans l'univers planétaire.
Il est possible de marcher sur la lune et même sur Mars en faisant à peine 80 km !
L'Euro Space Center à Transinne est un centre de découverte et de loisirs.
Il nous plonge dans l'univers galactique en nous proposant des attractions ... toujours nommées en anglais.
Ca ne gêne aucunement Solan et Manon.
Je dois reconnaître que la sortie est plaisante mais pas non plus exaltante.
Il suffit alors de faire quelques kilomètres supplémentaires pour rendre cette journée passionnante.
Le village de Redu est depuis plus de 30 ans le Village du Livre.
Plus de 30 libraires se sont installés dans une grange, une ancienne écurie ou dans une charmante demeure et proposent des livres souvent à des prix sans concurrence.
Le village, tout comme les villages de toute cette contrée de la Haute Lesse, est coquet.
Des promenades y sont balisées.
L'une d'elles est proposée aux enfants. Le parcours de 5 km les emmènent dans le Petit Bois des Légendes.
Gare à la Gypcine, la vilaine sorcière !
Les enfants seront plus rusés, ils réussiront à résoudre l'énigme et seront récompensés à l'arrivée par l'hôtesse du Syndicat d'initiative.

Mercredi 3 juillet 2019

Les mises à jour vont s'espacer afin d'éviter les nouvelles d'ordre familial sauf quand elles auront un intérêt touristique.
Mes petits-enfants sont dans l'avion, ils seront ce soir à Charency-Vezin.
Ils pourront encore se régaler de quelques fraises et des framboises.
Il leur reste aussi un petit carré dans le potager à exploiter à leur guise !
P.S : Tellement pressée la Mémère
D'accueillir ses petits enfants
Qu'elle écrit la tête à l'envers
Pensant déjà aux beaux moments
Mais des yeux inquisiteurs
Guettent ses moindres faits et gestes
Et remettent les pendules à l'heure
Et l'embrasse un peu....Pour le reste.
Jean-Yves.
Où elle est la faute ? Jean-Luc me le dira !

Mardi 2 juillet 2019

Pas de changement de texte ce matin. Patrick et ses amis sont satisfaits de leur séjour malgré les nuits quelque peu turbulentes dues à la proximité du bistrot.
J'espère que ce désagrément va s'arranger dans l'avenir.
Ce fut aussi un plaisir pour moi de les recevoir. Ils m'ont fait découvrir le papillon-guêpe et les pièges à phéromone.
Comme la plupart de mes hôtes, ils ont été discrets, respectueux de l'environnement et, cerise sur le gâteau, ils s'occupaient entièrement du petit-déjeuner !
C'est vrai qu'ils ne sont pas non plus les seuls.
Christine, Yolande et d'autres me rendent ainsi un sacré coup de main lors de leur séjour.
Ce ne sont d'ailleurs pas des hôtes, encore moins des clients que j'accueille mais de véritables amis.
La moisson a débuté, Damien vient de passer avec la moissonneuse, il fauche l'orge d'hiver.

Lundi 1er juillet 2019

Bonne fête Thierry
Dimanche tranquille.
Les copines sont allées se balader sur une brocante à Vigneulles-sous-Montmédy pendant que je faisais tourner les machines à laver.
Patrick et ses amis sont satisfaits de leur séjour malgré les nuits quelque peu turbulentes dues à la proximité du bistrot.
J'espère que ce désagrément va s'arranger dans l'avenir.
Ce fut aussi un plaisir pour moi de les recevoir. Ils m'ont fait découvrir le papillon-guêpe et les pièges à phéromone.
Comme la plupart de mes hôtes, ils ont été discrets, respectueux de l'environnement et, cerise sur le gâteau, ils s'occupaient entièrement du petit-déjeuner !
C'est vrai qu'ils ne sont pas non plus les seuls.
Christine, Yolande et d'autres me rendent ainsi un sacré coup de main lors de leur séjour.
Ce ne sont d'ailleurs pas des hôtes, encore moins des clients que j'accueille mais de véritables amis.
La moisson a débuté, Damien vient de passer avec la moissonneuse à chenilles.

Samedi 29 juin 2019

Comment se fait-il que je n'aborde même pas la canicule ?
Les médias en font assez non !
Comme si c'était une catastrophe !
Ici tout va bien pour mes hôtes.
Ils sont allés à l'étang d'Amel où tout n'était que silence.
Même les oiseaux semblaient endormis.
Après le pique-nique, ils se sont rendus dans la forêt de Spincourt.
Ils ont pu constater que certains chênes étaient entièrement ravagés par les chenilles processionnaires.
Ce matin, ils se sont aperçus qu'elles avaient aussi ravagé leurs bras !!
Ils ont tout de même trouvé un espace aéré pour admirer de nombreux papillons.
Yves va tondre chez sa fille et par la même occasion chez Danièle qui est voisine de Charline et bien sûr devant ma maison !

Vendredi 28 juin 2019

Bon anniversaire Vincent !
C'est vrai qu'il m'arrive d'utiliser cette page à des fins personnelles alors que je refuse d'entrer dans tout réseau social.
Mon garçon est aussi le webmaster du site de l'An 12, c'est un peu grâce à lui que je vous apporte des nouvelles.
Continuons dans le domaine privé.
Solan et Manon arrivent à Roissy mercredi prochain.
Les parents arriveront le 9 août et pour la première fois depuis bien longtemps, la famille se retrouvera au complet durant quelques jours.
Vincent, Su et Théo se posent à Luxembourg le 16 août.
Miro viendra faire un tour via l'aéroport de Lorraine.
La maison d'hôtes va tourner au ralenti !

Jeudi 27 juin 2019

Les papillons fous sont de retour !
Patrick, un habitué des lieux, est venu avec des nouveaux.
Il va leur faire découvrir les pelouses calcaires de Charency, Velosnes et Villécloye.
Il les emmenera à l'étang d'Amel puis dans la forêt de Spincourt.
Et bien sûr à la nuit tombée, observation des papillons de nuit sur la pelouse de l'An 12 !
De bonnes tables conviviales sont aussi au programme comme La Grange d'Avioth ce soir.

Mercredi 26 juin 2019

J'ai passé une soirée bien agréable chez Maddy et Gilles, ma belle-soeur et mon beau-frère.
Ils habitent à Charency mais on se voit en fait assez rarement.
Je suis allée chez eux hier soir pour récupérer du basilic citronné et des plants de tomates.
La visite du jardin ne manque pas d'intérêt, entre les arbres fruitiers, la serre et le poulailler et ses petites poules naines.
Ce sont tous deux des passionnés du jardinage.
Charency est plus aéré que Vezin.
Le château de Claires Fontaines occupe déjà une belle superficie de même que le cimetière et la pelouse calcaire.
Il y avait aussi la fonderie qui a fermé dans les années 80 en laissant l'amiante sur place !

Mardi 25 juin 2019

Cette fois je vous apporte un texte plus optimiste !
Un petit tour en vélo m'a remise en phase avec mon paisible village.
J'ai beaucoup de chance d'être bien entourée.
Danièle est en train de réparer toutes les galettes de chaises de la véranda.
Il y a du boulot car elles sont bien mal en point !
Georgette réfléchit au menu qu'elle va concocter quand j'envoie mes invitations.
Ce sera encore le cas samedi.
André et Jeanne-Marie viendront se mettre à table en compagnie de Madeleine et Alain.
Samedi dernier, il y avait Yvan et Anne-Lyse mais là, Yvan était au barbecue et la cuisson a été parfaite.
Jeannot répare mes maladresses, Yves tond la pelouse devant ma maison en allant chez sa fille et cogite les plans du futur terrain de pétanque.
Je fais aussi souvent appel à Dédé (c'est la même personne qu'André cité ci-dessus) pour bouger des meubles d'endroit.
Eh oui, j'ai beaucoup de chance !
"Dommage que je ne sois venu en voiture te rendre visite, j'aurai pu venir faire un tour avec toi à vélo". Ce rectificatif de dernière minute provient des Bouchoux, là-bas dans les cimes du Haut-Jura.
Souvenez-vous du poète voltigeur.
Là, il est plutôt aimable. D'habitude, je me fais carrément engueuler ... Merci Jean-Yves. Pas besoin de corriger ce matin Jean-Luc !

Lundi 24 juin 2019

C'est bien la première fois en 25 ans que mes hôtes, et moi-même aussi d'ailleurs, avons dû endurer une si mauvaise nuit.
Cette fête de la musique qui aurait pu être festive fut un véritable cauchemar.
Mes hôtes sont arrivés très tard le vendredi après avoir quitté le bureau à Paris.
Ils pensaient faire une bonne nuit récupératrice. Le lendemain, ils allaient fêter le mariage du cousin.
Avec les copines, nous avons tenu à participer à cette fête.
Nous nous sommes sauvées aux premiers beuglements.
Bien sûr la musique, sans âme, sortie du haut-parleur, n'était pas franchement attrayante mais le problème n'était pas là.
Les décibels nous perçaient les tympans.
Terminées les conversations amicales.
Un conseiller municipal a demandé aimablement au DJ de baisser le son. Il a été rabroué sous le prétexte que c'était SA fête et qu'il faisait donc ce qu'il voulait !
Tout s'est éteint aux aurores, le mal était fait.
Toute mon adolescence a été bercée par la voix et la guitare de mon frère.
Je l'ai souvent accompagné au café de la Fonderie le dimanche après-midi quand il jouait avec l'orchestre des Zenzimes. Les décibels ne nous déchiraient pas les tympans.
Je vais finir par regretter la réouverture du café de la place alors que je soutiens fermement le retour des petits commerces dans nos villages.
Les photos sont plus réconfortantes !

Samedi 22 juin 2019

Pour la fête de la musique, c'est raté.
Pour la fête des décibels abusifs, c'est gagné !
Même la tête sous l'oreiller avec des boules Quies, il était impossible de s'assoupir.
Les basses de la sono ont dû faire intrusion dans tous les foyers qui auraient bien aimé pouvoir dormir quelques heures.
Ce matin, les volets des fêtards se sont fermés et resteront clos toute la journée !
Décadence, décadence .....

Vendredi 21 juin 2019

Les Vezinois vont pouvoir profiter sur place de la fête de la musique.
Le Rétro 132, le café et bientôt restaurant récemment ouvert sur la place du 132ème RIF, organise une soirée festive.
Les décibels ne devraient pas trop gêner mes hôtes, ils viennent pour célébrer un mariage.

Jeudi 20 juin 2019

Danièle est venue m'apporter son aide pour la transformation des fraises.
Un soutien qui nous a permis d'aller sur la pelouse calcaire d'Urbul.
Ann et Win avaient observé des orchidées que je n'avais encore jamais vues.
Je devais aller me rendre compte !
Il en pousse même dans le cimetière militaire franco-allemand.
Seul inconvénient, je n'arrive plus à transférer les photos sur le PC !

Mercredi 19 juin 2019

Un peu de répit avant le grand rush du week-end prochain.
Il y a tout de même 10 kg de fraises à transformer en glace, coulis et confiture avant de prendre la poudre d'escampette en ... vélo !
Tant pis pour les travaux en cours dans le bureau, j'ai besoin de retrouver mes chemins caillouteux au milieu de rien ...
Jeanne-Marie ne va probablement pas tarder à m'apporter des tétragones à repiquer. Il restera alors quelques lignes de haricots à semer et le potager sera rempli.
Thérèse est venue faire une visite éclair dans le jardin.
Elle m'a complimentée.
Les félicitations de Thérèse sont d'une grande valeur !

Mardi 18 juin 2019

Bon anniversaire Gilbert !
Impossible de louper la date !
Gilbert était le boucher du village, Nicole, son épouse, tenait l'épicerie.
On en a passé des soirées ensemble après une dure journée à casser des murs, couler une dalle ou à labourer le jardin !
En retour, Miro pouvait aller réparer une panne électrique au laboratoire et que sais-je encore, tout cela est loin déjà !
Le village était plein de vie jusque dans les années 80.
Je connaissais tous les Vezinois. Aujourd'hui, je ne croise que des inconnus !
Charency n'est malheureusement pas un cas isolé.
La petite ville de Longuyon se meurt, les commerces ferment l'un derrière l'autre et ne sont pas repris.
Me voilà bien pessimiste !
Est-ce le départ de Christine et Michel qui m'attriste ?
Probablement.
Nous avons passé de bons moments ensemble, souvent autour d'une bonne petite table, ou en compagnie des voisins.
Les deux premières photos sont pour Gilbert.
Une entreprise démonte actuellement les garages de son fils (Jeannot) pour les transformer en maison d'habitation.
Il y a 30 ans, nous avons fait la même chose mais sans entreprise !

Lundi 17 juin 2019

Correction toujours très mesurée de Jean-Luc (et Marie-Louise) suite à deux fautes que j'avais laissées traîner hier matin !
Le texte me plaît bien, j'en reproduis une partie. Tant pis si les photos sont en décalage, je les commenterai peut-être plus tard.
"En général, la visite et la dégustation des vins dans les caves présentent quelques risques insidieux : la cave est fraîche, le vin goulayant à souhait et on oublie que la température est plus élevée dehors que sous terre... c'est en revenant à la surface que l'on en ressent les effets. Chez certains la ligne droite n'est plus qu'un souvenir lointain, chez d'autres ce sont les vieux us orthographiques qui sombrent dans les oubliettes de la mémoire. Ce n'est pas grave, l'essentiel est de passer un bon moment !"

Dimanche 16 juin 2019

Jour de liesse à l'An 12 avec flonflons dans la véranda pour fêter les 60 ans de Christian.
La famille Valade n'a cependant aucunement gêné l'entourage.
De notre côté, nous étions sous terre hier après-midi en visitant les caves de Marville !
La visite vaut la peine, certaines caves ont des voûtes de cathédrale et des dimensions impressionnantes.
Il faut juste se méfier quand la visite est agrémentée d'une dégustation d'un grand cru de Bourgogne, d'un vin fruité de Loire voire même d'un Côte de Meuse ou d'un Gris de Toul !
26 viticulteurs nous reçoivent en bas des escaliers, le retour en surface peut provoquer une insolation !
Nous sommes restés très sobres !
Nous avons préféré terminer la soirée au Bar à Goûts à Jamoigne pour déguster à notre aise cette fois des produits régionaux.

Samedi 15 juin 2019

Voici enfin des nouvelles de Daniel et Cécile.
Ils sont sur le départ après une semaine bien remplie.
Tout comme Jean-Claude et Dany il y a quelques semaines, Daniel est venu retrouver ses grands-parents qui reposent dans le joli petit cimetière d'Epiez.
Il en a profité pour redonner du panache aux pierres un peu fatiguées.
Grâce à Madeleine, il s'est replongé dans ses jeunes années quand il venait passer ses vacances à Epiez.
Les deux autres photos sont privatives, je ne peux donc pas les commenter ....

Vendredi 14 juin 2019

Christine et Michel viennent à peine d'arriver que l'on a déjà fait sauter le bouchon.
C'était jour anniversaire de Christine !
C'est son téléphone qui l'a trahie, il n'arrêtait pas de sonner !!
Et ce n'est pas fini. Les copines ne devraient pas tarder à arriver pour fêter l'arrivée des amis et du coup l'évènement !
C'est aussi festif à l'An 12 avec le rassemblement des enfants Valade autour de Roberte et Roland.
Ils vont être plus d'une vingtaine samedi soir, pas pour dormir mais pour fêter là aussi les 60 ans de Christian.
Bon anniversaire les Christian Christine !!!
Les photos sont hors-sujet.
Nous allons essayer de retrouver Monique costumée ce dimanche à Montmédy.
Les trois photos suivantes relatent la balade gourmande organisée dimanche dernier à Epiez. Chapeau aux organisateurs, c'était parfait !

Mercredi 12 juin 2019

Agréable soirée hier mais je n'arrive pas à reprendre les photos de l'appareil ...
Le potager est pratiquement rempli et la pelouse est tondue.
Aujourd'hui, je ne quitte pas le bureau pour ... y bricoler.
Jeannot a retiré le radiateur et toutes les prises installées sur le mur.
Je dois poser une sous couche puis coller la fibre de verre pour la peindre à son tour.
Le travail me dépasse pour le moment mais je devrais bien voir son aboutissement les jours prochains ..

Mardi 11 juin 2019

Une pensée pour Odette, Cathy et Emmanuel.
Un petit coucou d'une partie de la famille depuis Singapour.
Miro est allé retrouver Vincent quelques jours, le temps de faire des petits travaux dans l'appartement, d'aller musarder dans les centres commerciaux et surtout de profiter du petit-fils !
Pendant ce temps, je me collete avec la restauration du bureau !
Mes hôtes me laissent heureusement du temps libre en passant la semaine à l'An 12.
... Une heure plus tard ...
Tu as pris le problème à bras le corps.
" je me collette avec la restauration du bureau" écris-tu. Je pense que dans le feu de l'action un "t" est parti avec le papier que tu décolles. Jean-Luc.

Lundi 10 juin 2019

On adore les grands-parents quand on est tout-petit.
On les oublie un peu à l'adolescence.
Et puis beaucoup plus tard, on repense à eux quand on entre à notre tour dans la catégorie des séniors.
La visite devient alors virtuelle mais elle est probablement nécessaire.
C'était le cas dernièrement avec Dany qui avait besoin de revoir le grand-père enterré en 1942 à Epiez.
C'est encore le cas aujourd'hui avec Daniel.
Il revient lui aussi à Epiez pour retrouver ses grands-parents paternels.
Il se rendra aussi au cimetière de Fillières pour retrouver les grands-parents maternels cette fois.
Un déplacement pas seulement virtuel cependant.
Daniel a gardé des liens avec les copains, moins nombreux aujourd'hui, des rencontres sont au programme.

Dimanche 9 juin 2019

Impression étrange en entrant dans Verdun jeudi dernier.
Il faut dire que l'on est aussi un peu conditionné par les clôtures anti peste porcine qui nous encerclent !
Fort heureusement, la Meuse et ses quais animés nous prouvaient que tout allait bien ...
La dernière photo est un petit coucou à Odette, Cathy et Emmanuel.

Samedi 8 juin 2019

Le jardin d'agrément de l'An 12 s'enrichit chaque fois que Thérèse vient y faire un tour.
Je n'arrive plus à suivre avec les petites ardoises qui vous renseignent sur le nom de la plante ajoutée.
Au potager, il me reste une ligne de bettes puis une ligne de tétragones à repiquer quand Jeanne-Marie me livrera.
Je remplirai le reste avec des haricots, toujours sur les conseils de Jeanne-Marie !

Jeudi 6 juin 2019

Thierry, le cycliste téméraire, doit avoir récupéré.
Il a quitté Charency à midi pour rejoindre Havange !
Il s'en allait pédaler sur une cinquantaine de kilomètres, soit la moitié des deux premières journées.
Du coup, j'ai repris à mon tour avec plaisir le vélo pour faire le tour habituel : Velosnes, Torgny, Epiez. Soit une dizaine de kilomètres.
Je triche un peu puisque je roule en électrique mais c'est toujours aussi beau et tout de même un peu sportif !
Sur la troisième, il y a un visage inconnu.
Frédéric est Vezinois et apiculteur amateur.
Ses ruches sont installées au fond de mon verger.
Il vient de récolter son miel et la récolte a été abondante.
Il m'a apporté une douzaine de pots qui sont proposés à la vente.

Mercredi 5 juin 2019

Julien a dû faire un aller-retour Chapelle des Bois Charency pour reprendre le matériel.
Celui laissé au pied des fortifications avait déjà souffert durant le week-end.
Julien a protégé le tas de sable, pas sûr cependant qu'il pourra le récupérer en bon état en septembre.
En attendant, Vertical NG vient de travailler une dizaine de jours pour des prunes. La municipalité a stoppé le chantier en cours et fait un appel d'offres.
Pas facile la vie d'un artisan ou du moins d'un indépendant.
Thierry, quant à lui, peut enfin vivre comme il l'entend.
Depuis la retraite, il s'offre trois semaines, c'était même quatre au début, de balade en vélo à raison d'une centaine de kilomètres par jour.
Le planning est bien établi, toutes les chambres d'hôtes sont réservées, ce qui n'empêche pas les surprises !
Thierry ne garde que les bons souvenirs. Espérons que ce sera aussi le cas à l'An XII !

Mardi 4 juin 2019

Yolande partie, je n'ai plus de matière !
J'aurais pu compenser avec les voltigeurs.
Oui mais voilà, le chantier est momentanément arrêté.
La municipalité de Longwy lance un appel d'offres concernant les travaux acrobatiques sur les fortifications.
Julien et Vincent doivent descendre de leurs cordes pour se mettre à la paperasserie.
Ce n'est pas ce qu'ils aiment le plus !
Je peux cependant vous faire profiter d'un beau message tiré du livre d'Or écrit ce dimanche.
"Du Valois, du Vimeu, du Pays d'Halatte ou d'Ile de France, les vents chargés des poussières des moissons ou de l'âcre senteur des chevaux nous ramènent d'hier ou de là-bas vers l'An XII, pour partager, se souvenir et chercher un peu de nos communs.
A nous r'vir."

Lundi 3 juin 2019

Les petites vacances sont terminées !
Yolande doit avoir dormi sur le plancher, sa chambre est prête pour accueillir les prochains hôtes sans mon intervention !
J'ai pu faire la même observation avec la chambre de Liliane !
Bien des collègues envieraient ma situation !
Fabienne, Pascal, Vincent, Michaël, Bruno, Philippe et Florian sont aussi des motards sympas.
Ils sont arrivés en silence sur leur grosse cylindrée.
Ils avaient tout apporté pour faire un barbecue, même le charbon de bois.
A 22 heures, tout était remis en place et la vaisselle était faite.
La dernière photo est pour Christine et Michel.
Ils ont connu cet endroit bien avant moi.
Ils avaient raison, c'est un bon choix.
Visite éclair à Luxembourg avant que Yolande ne grimpe dans le train pour Aywaille via Ettelbruck et Troisvierges.

Dimanche 2 juin 2019

Le séjour de Yolande se termine.
Je vais pouvoir encore profiter de sa compagnie en le reconduisant à Luxembourg ce midi.
Voici les dernières nouvelles vezinoises pour ses copines restées à Aywaille.
Yolande et Danièle sont parties de Othe. A l'entrée du bois, premier obstacle, les clôtures anti-sanglier !
Elles ont emprunté la petite route sinueuse pour retrouver un chemin un peu avant Flassigny.
Petit détour par le beau cimetière de Marville et retour par Villers-le-Rond en longeant de nouvau les fameuses clôtures.
Le lendemain, nous étions à 10 heures devant l'ouvrage du Bois du Four à Villers-la-Montagne.
Sauf que le quotidien régional s'est trompé dans les horaires de visite, elles débutaient à 14h le samedi.
Qu'importe, Jean-Louis Marchal, le président de l'association présent sur le site, nous a guidé avec passion dans les entrailles du fort.
Yolande n'avait encore jamais visité un ouvrage de la Ligne Maginot, la voilà comblée.
Le week-end de Liliane et Philippe touche aussi à sa fin. Nous avons partagé d'agréables moments autour d'un apéro au milieu de la pelouse tout juste tondue.

Vendredi 31 mai 2019

Normalement je suis censée utiliser cette page pour donner des nouvelles de Yolande à ses copines !
Son emploi du temps est bien rempli.
Danièle et Georgette l'ont emmenée à Azannes, le village des 80 vieux métiers.
La marche est au programme aujoud'hui.
Direction ferme des Aneries en grimpant la côte de saint Cuny.
Descente vers les berges de l'Othain et arrivée à Othe.
Traversée du bois pour atteindre Flassigny puis le cimetière saint Hilaire de Marville.
Qui va l'accompagner ?
Les photos arriveront plus tard, elles sont encore dans l'appareil de Yolande.
.... Quelques heures plus tard, voici les photos d'Azannes.

Viviane

Jeudi 30 mai 2019

Les jours passent trop vite, je n'ai pas eu le temps de vous conter notre balade sur la pelouse calcaire d'Urbule.
Que d'orchidées !
Les arbres élagués cet hiver ont permis à la lumière de pénétrer dans des endroits auparavant inaccessibles, pour elle du moins.
Gustave Reter qui entretient passionnément son champ au pied de la pelouse voit du monde passer !
Très peu de Français, souvent des Hollandais ou des Flamands.
Le point de vue au sommet de la côte est un bonheur.
Epiez et Charency se prélassent silencieusement le long de la rivière. Ce n'est pas toujours le cas quand on redescend, des pétrolettes nous percent les tympans !

Mercredi 29 mai 2019

Nous avons marché en forêt hier tout en étant au coeur d'un immense centre touristique.
Yolande avait entendu parler du zoo d'Amnéville, elle ne se doutait pas qu'il y avait aussi un casino, une cure thermale et autres attractions diverses.
Nous avons découvert le lac du bois de Coulange et avons emprunté de nombreux petits sentiers pratiquement déserts.
La soirée s'est achevée en apothéose à la table de Georgette en compagnie de mon frère Marc et de ma belle-soeur Danielle.
Je ne peux guère vous parler plus longuement, le temps me manque.
Je préfère profiter pleinement de la présence de Yolande !

Mardi 28 mai 2019

Les fou-rires remplissent la maison, Yolande est arrivée !
Depuis Aywaille en passant par Luxembourg, Yolande est descendue du train à Rodange.
La tradition veut que l'on se mette déjà à table et je suis l'invitée de Yolande.
Nous avons choisi Aux quatre saisons à Longwy-Haut.
Très bon rapport qualité-prix.
Nous sommes allées saluer les voltigeurs au pied des remparts avant de prendre le chemin des écoliers pour regagner la capitale !
Nous avons fait un arrêt à Charency pour apprécier les nombreuses orchidées présentes sur la pelouse calcaire d'Urbule.
Yolande, ayant un droit de regard sur les photos et n'étant pas encore levée au moment de la mise en ligne, ne sera pas visible ce matin ...
Petit coucou à Nadine, Ria, Francine et Bernadette.

Lundi 27 mai 2019

Que ferais-je sans Marie-Louise et Jean-Luc ?
Des fautes, petites ou parfois impardonnables !
Je reproduis intégralement leur dernier message.
Jean-Luc trouve toujours des excuses à mes errances orthographiques !
"Juste un petit mot pour que tu vérifies le clavier de l'ordinateur, il doit avoir un défaut...certaines lettres doivent sortir quand elles ont le temps"
Les voltigeurs ont profité de leur journée de repos pour réparer le matériel.
Ils se sont aussi rendus à Montmédy pour diagnostiquer l'état de santé de la citadelle.
Pour notre part, nous avons participé à la Fête de la Nature sur le Sentier des Songes guidés par la LPO, l'ONF et le CEN Lorraine, Conservatoire d'Espaces Naturels, afin de découvrir toutes les plantes présentes au pied de la citadelle.
Nous avons pu aussi constater l'état de délabrement de certains murs, les ligneux prennent possession des lieux.

Dimanche 26 mai 2019

Pas le temps de faire une mise à jour !
Tout va bien à l'An 12.
Ca bouge dans la maison, ça bouge dans le potager et ça bouge aussi dans la véranda le soir !
Je ne pouvais pas affirmer aux Jurassiens que j'avais raté la distillation de la mirabelle, ils ont un peu participé à sa réalisation, c'est d'ailleurs un peu la raison de sa réussite !
Aucune photo à l'appui.
Georgette vient de recevoir un appareil photo de ses petits-enfants, elle va peut-être pouvoir me fournir enfin de la matière !
De même, l'arrivée imminente de Yolande promet aussi de beaux clichés.
Dommage que Nadine ne puisse pas faire partie du voyage cette année.

Vendredi 24 mai 2019

Voici le poème de Michaël en version originale.
Je ne suis pas sûre d'avoir retranscris le texte à l'identique.
Les deux premières photos ne changent pas.
Moment de détente pour les voltigeurs avec Yves sur la troisième photo.
Les projets du terrain de pétanque sont en cours !
La quatrième montre ce que je fais pour le moment quand je ne suis pas dans le potager ou aux fourneaux.

Wenn einer eine Reise tut
dann kann es was erleben
per Velo braucht man etwas Mut
ein gut' Quartier soll's geben

Wir sind dann hier geblieben
in Charency-Vezin
das hat uns Kraft gegeben
für's neue Ziel Verdun

Die Nacht war gut
das Essen noch besser
danksbar Zieh's wir den Hut
Es war schön ..
Zwei verwöhute Esser

Mercredi 22 mai 2019

La baisse de moral ne peut pas durer longtemps à l'An 12.
Le passage de Michaël et Erwin m'a vite redonné du punch.
Michaël est entré dans le livre des hôtes poètes avec un texte écrit en allemand.
Tant pis si je n'ai pas tout compris !
Michaël a choisi en partie de se poser à l'An 12 pour vérifier l'exactitude de sa date de construction !
Ancien professeur d'histoire, de français et de sport, il pensait que la bâtisse ne pouvait pas dater de 1804 !
Quelques heures plus tard, le mail d'Alton (j'utilise le terme anglais puisque le message vient du Canada) m'a apporté un immense plaisir.
Alton fait partie de ceux qui ont écrit la belle histoire de l'An 12 !
Et pour conclure en beauté cette belle journée, les voltigeurs se sont annoncés quand je me trouvais dans un magasin de bricolage !
J'ai écourté la visite pour venir me mettre aux fourneaux ...
La vie est décidément bien douce à l'An 12.

Mardi 21 mai 2019

Il m'arrive très rarement de recevoir des clients et non des hôtes.
Dans ce cas-là, le plaisir cède la place au devoir.
Dans la situation extrême, il arrive aussi que le frigo se vide mais il ne fait pas vase communiquant avec le petit cochon prévu à cet effet !
Une situation fort heureusement rarissime
Les copines viennent alors en renfort, après m’avoir quelquefois sermonnée pour ma non-réactivité, et le petit instant de lassitude disparait aussitôt !
La plupart de mes hôtes, même si je ne les croise qu’une seule fois me laissent d’agréables souvenirs.
C'est le cas ce matin avec les cyclistes, on aurait pu discuter toute la nuit sans jamais nous lasser !
Après, il y a les hôtes amis comme il y a les hôtes poètes qui connaissent mon entourage voire même ma famille.
Dans ce cas-là, c’est un réel bonheur de les retrouver régulièrement ou épisodiquement.

Lundi 20 mai 2019

Les invités du baptême reprennent l'avion pour Bordeaux ce midi depuis l'aéroport du Findel à Luxembourg.
Les invités de la communion repartent à Limoges en voiture.
Les nouveaux venus arrivent ce soir en vélo.
Pas de photo à l'appui.
Je suis hors-sujet avec le petit Théo, Su et Vincent.
Ils ont visité le zoo de Singapour sous une pluie chaude.
Nous avons fait le tour du lac de Marville sous une pluie un peu plus fraîche !
Impossible d'aller ramasser l'asperge des bois, elle est cloisonnée derrière les clôtures qui empêchent la peste porcine de traverser la frontière !

Dimanche 19 mai 2019

Baptême et communion remplissent l'An 12 ce week-end.
Le retour des voltigeurs est imminent, celle de la copine Yolande aussi.
Des Auvergnats de passage ont trouvé la région bien entretenue.
Voilà une nouvelle réjouissante !
Il est vrai que la région est plutôt jolie en ce mois de mai.
Les deux dernières photos sont prises au musée des Emaux de Longwy.
On peut y admirer des pièces somptueuses et profiter du déplacement pour visiter le musée du fer à repasser et aller faire une balade au coeur des fortifications Vauban .

Vendredi 17 mai 2019

Impossible de changer ma page, je ne pouvais plus me connecter sur mon serveur !
J'ai aussitôt alerté Vincent qui recevait au même moment un courrier électronique (je sais, c'est plus long mais c'est français...) lui signalant que l'abonnement était échu.
Il a aussitôt effectué le règlement, 100 dollars singapouriens, pour avoir la paix avec sa chère maman ... Sauf que c'était une arnaque !
En contactant l'hébergeur, celui-ci lui apprend que le serveur était juste en dérangement !
Tout est rentré dans l'ordre.
Ayant un peu de temps, je me suis rendue à pied à Epiez-sur-Chiers pour assister à une réunion d'information concernant le fameux Linky.
Réunion menée par les opposants du compteur en question.
Deux heures plus tard, on n'était guère plus éclairé ...

Mardi 14 mai 2019

Vincent a fait le ménage sur mon PC, sans se déplacer bien sûr.
Il semblerait que cela soit efficace.
Gilles a repris l'avion à Louvigny, l'aéroport de Lorraine, pour Lyon puis Toulouse.
Francis profite encore quelques jours de la maman avant de reprendre cette fois le TGV à la gare Lorraine, direction Montpellier.
Isabelle devrait arriver à la gare de Longuyon après avoir fait probablement plusieurs changements depuis Pau. Elle va ensuite utiliser un bus, tant qu'il est encore en service, pour se rendre chaque jour à Longuyon et bricoler dans une maison de famille.

Lundi 13 mai 2019

N'ayant pas de place pour Colette et Bernard, ils sont allés à Villers-le-Rond chez Odile et Denis qu'ils connaissent aussi très bien.
Nous nous sommes retrouvés avec plaisir après leur fête de famille qui se déroulait à Longuyon.
Francis et son fils Gilles profitent au maximum de la maman et de la mamie.
Les Fontenellois et leurs amis Normands ont passé la journée à Azannes. C'est le départ ce matin.
La nature est actuellement resplendissante.
Au jardin, une fleur se fane, une autre fleurit au même moment.
Il faut absolument profiter de ces instants magiques !
Le paysage est chaque matin renouvellé.
On en a plein les mirettes à moindre coût !

Samedi 11 mai 2019

Quelles sont les festivités du week-end ?
La Rue des Artistes à Longwy, expositions et démonstrations du savoir-faire lorrain, sera en plus agrémentée d'une brocante ce dimanche à Longwy.
L'église de Mont-Saint-Martin est ouverte au public samedi et dimanche de 15 à 18h.
Nous avons trouvé la porte close samedi dernier à 17h30, il faut dire qu'il faisait glacial sur le plateau !
En plus de la très belle église et du jardin médiéval du Cléro, une exposition des oeuvres d'Amilcar Zannoni est accessible dans l'église.
Bien sûr il y a des vide-greniers, probablement des foires aux plantes, sans Thérèse cette fois, elle a tout liquidé dimanche dernier !
Je ne me fais pas de souci, Thérèse a le don de multiplier les plantes ...

Jeudi 9 mai 2019

Mes hôtes cette semaine sont là pour le travail. Ils sont autonomes.
Je peux garder la combinaison Bridgestone et bricoler !
Ce week-end, ils arrivent du Loir-et-Cher pour visiter le village des Vieux Métiers à Azannes.
400 bénévoles font revivre 80 métiers du XIXème siècle sur une superficie de 17 hectares durant tous les week-end du mois de mai.
On peut y passer la journée.
D'autres, de la proche région, participent à une rencontre d'anciens copains qui se déroule chaque année aux étangs de La Fontaine.

Mercredi 8 mai 2019

Vous le savez déjà, il n'y a pas de télévision dans les chambres d'hôtes, chez moi non plus.
C'est la raison de mes sorties fréquentes au cinéma à Virton, Saint Mard ou Montmédy.
Nous étions nombreux hier soir à St Mard pour suivre l'aventure du facteur Cheval.
Je reçois cependant le programme TV et je le consulte même pour me rendre compte finalement que j'ai bien de la chance de ne pas m'abrutir par de telles émissions.
L'Eurovision par exemple. C'est la page de couverture du magazine en question.
Est-ce une fille ou un garçon, un garçon aux cheveux longs ou une fille en pantalon, c'est là la question.
Je trouve la réponse sur la toile et j'écoute la chanson .... en anglais !!!
Et Stéphane Bern, amoureux du patrimoine, n'a pas honte de présenter une telle ineptie !

Mardi 7 mai 2019

Le Club La Rando des Follies organisait ce dimanche sa troisième Marche Populaire Internationale.
Ce n'est pas facile en ce moment de se rendre au coeur de la citadelle, les travaux sur le pont-levis sont toujours en cours.
Une déviation oblige les visiteurs à descendre dans les fossés par un lacet assez étroit.
Connaissant cet inconvénient, nous avons garé la voiture en ville pour rejoindre la ligne de départ par le sentier de la Poterne.
Le point de vue à 360° est toujours aussi splendide.
Par contre, la Place-Forte se détériore lentement mais sûrement.
Les ruines de l'ancien refuge d'Orval, maintenues dans un corset d'acier, restent figées depuis plus de 20 ans.
D'autres bâtiments sont à l'abandon et subiront bientôt le même sort.
Quant aux fortifications, la Cymbalaire des murs y reprend sa place à vive allure. On l'appelle plus communément la Ruine de Rome !
Encore quelques années sans entretien sérieux et la végétation aura recouvert de nouveau tous les remparts.
Le parcours traversait le parc du magnifique château de Thonne-les-Prés. Dans la campagne, les colzas en fleurs illuminaient le paysage.
Une petite restauration était proposée à l'arrivée avec la possibilité de se mettre à l'abri dans des casemates bien aménagées.

Lundi 6 mai 2019

Trois nouvelles recrues ont pris place dans la véranda et plus exactement dans le frigo.
La Blondinette, la Blanche et la Triple Blonde vont faire concurrence à la Gaumaise, à l'Hoegaarden et à la Chouffe.
Et ce n'est pas fini, il se pourrait bien que dans quelques semaines la Triple Dark vienne supplanter la Trappe alors que l'IPA va oser rivaliser avec l'emblématique Orval !
Les amateurs de cervoise ou de chope, comme disent nos amis Gaumais, auront compris qu'il s'agit de nouvelles bières.
Elles sont brassées en France mais par des Belges !
Bertrand et Isabelle demeurent à Doncourt depuis plus de 20 ans.
Il y a 4 ans, ils sont tombés dans le brassin.
Depuis deux ans la Doncourt est commercialisée.
On peut aussi la déguster au Rétro 132, le nouveau café et très prochainement restaurant du village.

Dimanche 5 mai 2019

La commune de Baslieux est assurément dynamique et sait mettre son patrimoine en valeur.
Ainsi la maison Vodaine a vu le jour en 2018.
Actuellement le GAT, Groupement Artistique de Tiercelet, y expose les peintures des 14 membres de l'association.
Frédéric Vladimir Kaucic est né en 1921 en Slovénie. Il arrive en Moselle avec ses parents en 1924.
Il publie son premier recueil de poésie en 1947 sous le pseudonyme de Jean Vodaine.
Le poète sera aussi éditeur, peintre, graveur et typographe.
Il s'est posé quelques années à Baslieux.
Il décède à Pont-à-Mousson en août 2006.
La commune de Baslieux décide de réhabiliter sa maison pour en faire un lieu culturel.
La presse de Jean Vodaine, qu'il nommait Titine et qui a été offerte à la commune par son fils, trône dans une des pièces de la maison près du poêle à pelets.
Le déplacement à Baslieux vaut doublement le déplacement, d'une part pour admirer la restauration réussie de la maison de l'artiste et d'autre part pour rencontrer les artistes peintres de Tiercelet et contempler leurs oeuvres.
L'entrée est libre.
Au retour, arrêtez-vous à la micro brasserie Zythomaniacs située à Doncourt Village, ce n'est ouvert que le week-end.

Samedi 4 mai 2019

Décidément, je deviens bien acariâtre.
Les Dreamdays organisés par la municipalité de Longwy m'ont encore fait bondir ce matin en parcourant la presse locale.
Quelle manie de vouloir emprunter des termes anglophones à tout va alors que l'on ne sait même pas faire une phrase correcte dans cette langue ?
J'ai beaucoup de plaisir à converser en anglais, ça reste malheureusement limité.
C'est aussi limité en français ...
Mes garçons parlent couramment l'anglais et le japonais, ils aiment aussi reprendre leur langue maternelle quand l'occasion se présente.
Les city stade, les fake news ou les black friday, la liste devient infinie, le Petit Robert pourra bientôt laisser la place à Oxford English Dictionary.
Me voilà bien morose.
N'ayez aucune crainte, dès que vous franchissez la porte de l'An 12, mon optimisme revient au galop !

Jeudi 2 mai 2019

Voici le joli mois de mai.
Le muguet est fleuri.
Le jardin s'embellit.
Le potager se remplit.
Et les petits travaux se poursuivent.
Je trouve malgré tout le temps de me divertir au cinéma !
Dany quitte la région apaisée, son grand-père n'est plus anonyme dans le cimetière d'Epiez.
Avec l'aide de Jean-Claude, elle a restauré l'emplacement.
Aujourd'hui ce sont Emma et Patrick qui arrivent de Compiègne pour retrouver de la famille à Velosnes.

Mardi 30 avril 2019

Ca bouge en ce moment à l'An 12 !
Agnès reste fidèle à la Lorraine et revient régulièrement à Longuyon en mémoire de la maman.
Jean-Claude et Dany viennent pour retrouver le grand-père décédé en 1942 et inhumé dans le cimetière d'Epiez-sur-Chiers
Les motards sympas se dirigent vers Luxembourg.
Ils se reposeront deux nuits à Echternach le temps de profiter des routes sinueuses de la Petite Suisse Luxembourgeoise.
Je vais peut-être changer mon vélo électrique contre une Harley-Davidson.
Ah ce n'est pas le même prix ? Bon je reste ici.
Photos de famille avec les deux dernières !

Dimanche 28 avril 2019

Balade dans les rues du Vieux Virton le matin pour Eric et Nancy.
Randonnée jusque Torgny l'après-midi en passant par la pelouse calcaire et la croix Raulet puis la croix des Aissements sur les hauteurs de Torgny.
Quant à François, il a accueilli les visiteurs et amateurs de bons vins sur la foire de Longuyon qui dure encore ce dimanche dans une salle près de la piscine.
Durant tout ce week-end, les motards sympas sillonnent toutes les communes du canton pour distribuer des roses au bénéfice de la Ligue contre le cancer.
Quatre motards arrivent aussi ce soir à l'An 12.
Je les rassure, il ne pleut plus !

Samedi 27 avril 2019

Eric et Nancy sont de bons marcheurs.
Ils ont suivi les traces laissées par Yolande et Nadine l'année dernière.
Ce n'est pas tout à fait exact, les copines liégeoises aiment trop la nature pour laisser la moindre trace.
Eric avait préparé cette balade avant d'arriver, Yolande programme ce même parcours chaque année.
On se dirige vers la rue de Saint Cuny, interdite aux véhicules, pas aux piétons ...
On passe près des hangars de Damien et l'on s'engage sur un chemin qui descend jusqu'au plan d'eau de Marville.
Plusieurs possibilités s'offrent au marcheur.
Eric s'est dirigé vers le barrage pour suivre l'Othain et arriver à Othe. Une table et des bancs permettent de pique-niquer confortablement.
Nous revoilà sur la route qui mène à Velosnes puis Torgny.
Sauf que le GPS s'est mis à bafouiller.
Après la Romanette, il a emmené les marcheurs vers la ferme des âneries avec un retour au village par les Grands Vaux.
Le parcours était bien aussi plaisant.
Aujourd'hui, ils vont reprendre la deuxième partie du parcours autour de Torgny.

Jeudi 25 avril 2019

Depuis deux jours, je m'acharne à installer le wifi dans toutes les chambres d'hôtes.
Je crois que j'y suis parvenue en déconnectant le wifi chez Vincent à Singapour !!
Je déraille ? Pas du tout.
Pour connecter le réseau, je devais télécharger une application sur l'Iphone.
Pas de problème sauf que Vincent m'a refilé son ancien modèle sans retirer ses données et j'ai bidouillé sur sa ligne non sans difficulté mais sans le faire exprès non plus..
Je dispose dorénavant d'un moyen pour avoir des nouvelles de mon gamin !
Ce week-end, l'An 12 est complet.
C'est la foire aux vins à Longuyon.
Il est probable que je n'accompagnerai pas les copines en balade.
La marche d'Avioth est supprimée, la peste porcine en est la cause.
Georgette et Danièle devraient trouver une brocante dans les environs. Ca tombe bien car je ne suis pas du tout une adepte des vide-greniers.
Les photos sont prises à Tokyo. C'est une réaction préventive !
Un documentaire présente ce soir le Japon sous une forme alarmiste.
Fort heureusement, je ne serai pas tentée de le regarder puisqu'il n'y a pas de télévision dans la maison.
En attendant je passe des moments délicieux à Tokyo.
Je ne suis pas certaine que je pourrais en dire autant si je passais l'hiver à Paris.

Mercredi 24 avril 2019

Je croyais avoir le temps de commencer à jardiner, c'était sans compter sur Jeanne-Marie.
J'ai reçu des consignes : j'avais des échalottes à planter et des carottes à semer.
Je ne peux guère me plaindre, tout arrive dans l'allée du jardin sans que je sois obligée de me déplacer.
Mon potager aurait probablement une triste mine sans les conseils de Jeanne-Marie.
S'il m'arrive d'être un peu débordée par les tâches qui m'attendent, je passe dans la rue Bon-Pont et je reviens aussitôt remplie de vitalité !
Mon potager est un confetti comparé à ce que Jeanne-Marie entretient.
Même constat quand je rencontre Thérèse, sa belle-soeur. Sa véranda déborde de semis.
Son jardin fera encore partie cet été des endroits à visiter quand on séjourne à l'An 12.
Les photos ne reflètent pas ce que je dis.

Lundi 22 avril 2019

Les cloches se sont posées à l'An 12 avant de regagner leur place dans le clocher de l'église Sainte Hélène.
La famille George en a un peu profité. Moi de même avec les douceurs confectionnées par Odile, la maman.
Une quiétude exceptionnelle régnait sur Charency hier après-midi.
Georgette m'ayant apporté un bon coup de main après le départ de mes hôtes, tout était remis en place à midi.
On a profité un instant des chaises longues. Aucun bruit intempestif, aucune odeur de barbecue, juste le chant des oiseaux dans les arbres au-dessus de nous.
Le bonheur tout simple et tout simplement !
Jeannot a reposé provisoirement un parasol à sa place d'origine. Il commençait à faire un peu chaud sur la terrasse.
Un second parasol doit être mis en place, avant l'été j'espère.

Samedi 20 avril 2019

André est arrivé au bon moment hier matin.
Je déplaçais la table du garage à l'aide de roulettes pour l'installer sur la terrasse.
Pas si simple : à chaque avancée, une roulette se sauvait !
André est apparu à ce moment précis.
Il a quitté la maison trois heures plus tard après avoir déménagé les gros pots d'agapanthes et mis de l'ordre dans les dépendances !
Il m'a accompagné à la déchetterie de Longuyon, non sans mal. Dédé ne jette rien mais récupère tout ce qu'il trouve ...
Tout est en place : salon de jardin et chaises longues.
Pour les parasols, on a encore besoin de réfléchir. Les plots prévus ne sont pas vraiment au bon endroit.
Jeannot s'est penché sur le sujet. Affaire à suivre.
Les photos ne correspondent pas au texte. Je vous fais profiter de mon déplacement professionnel (hum...) à Rennes.

Vendredi 19 avril 2019

Décidément, c'est plus calme à Rennes qu'à Charency-Vezin, du moins dans mon quartier.
Les décibels dépassaient déjà la limite auditive autorisée en hiver mais les fenêtres étaient fermées, ça limitait les dégâts.
Fort heureusement, je peux me réfugier à l'arrière dans le jardin.
A l'An 12, vous ne devriez pas être dérangé par une sono intempestive, les voisins sont silencieux.
Les extérieurs ne sont pas encore tout à fait prêts pour vous recevoir convenablement.
Le gazon est tondu.
La table sur la terrase n'est pas encore installée, je viens juste de la poncer et de mettre une couche de rénovateur.
Je m'occupe des chaises aujourd'hui peut-être ou alors demain ...
Mes hôtes ont dégusté à leur aise une bière belge sur les petites tables en plastique et en plein soleil !
Les deux parasols posés au garage ne font pas d'ombre dans leur carton d'emballage ..
Bien entendu, le potager laisse lui aussi à désirer.
Un peu de patience, si ce n'est pas prêt pour Pâques, ce le sera à la Trinité ...

Dimanche 14 avril 2019

Un stage de communication se déroule à Rennes du 15 au 17 avril.
Ayant besoin d'une formation dans ce domaine, je prends le TGV demain aux aurores à Louvigny. Je serai de retour mercredi.
Ceux qui me connaissent bien savent que je mens, c'est cependant en partie vrai !
Durant mon absence, Serge, Cécile et Louise occuperont l'An 12 en attendant mon retour.
Je poursuis la rénovation dans les deux maisons.
Ici, le Godin a quitté les lieux, à ma grande tristesse. Miro m'a persuadée de ne plus me chauffer au bois. Trop de manutention et trop de danger m'a t-il dit.
L'expérience me dit qu'il a sûrement raison ..
A l'An 12, ça n'en finit jamais. Je dépoussière les boiseries et j'en retrouve toujours de nouvelles à frotter !

Samedi 13 avril 2019

Dernier épisode de la saga familiale.
Enfin je l'espère.
Je me répète mais cette page est censée relater les évènements qui ont lieu à l'An 12 et non au 4 rue Coquibut ..
Je n'ai aussi que deux belles-soeurs du côté Léonard, je ne vais pas en écrire un roman.
N'empêche, je suis assez gâtée. Elles sont toutes deux de bonnes cuisinières et elles débordent de bienveillance.
Si Bernadette est un peu loin pour en profiter régulièrement, ce n'est pas le cas avec Danielle.
Certains hôtes devenus des amis ont déjà profité des talents artistiques de mon grand frère et des talents d'organisatrice de ma belle-soeur.
Danielle connaît Metz et ses environs comme sa poche.
Un déplacement à Retonfey s'accompagne de bonne humeur, de dégustations culinaires et de culture, pas celle de la terre même si le Renault D30 du père est toujours garé au fond du jardin !
Juste un petit bémol : Tout est au top chez elle. Pas un seul grain de poussière dans sa maison ..
Je peux tout dire à Danielle, même ce que je ne pense en aucun cas, elle ne m'en tient jamais rigueur.
Ce n'est pourtant pas toujours facile de cohabiter avec un ou une Léonard ...

Vendredi 12 avril 2019

Histoires familiales ce matin avec mes deux garçons, avec ma belle-soeur et mon neveu, et avec mon mari.
Thierry et Vincent se sont retrouvés le temps d'une soirée à Singapour.
Dans ces moments-là, je reprendrais volontiers l'avion pour les rejoindre même si je mets ensuite 15 jours pour me remettre !
Thierry s'envole pour Tokyo cet après-midi.
Bernadette a laissé toute sa famille en Lorraine en allant s'installer avec mon frère au pied des Alpes.
Chaque jour, il y a une visite à faire chez un frère, une tante ou des cousins.
Ce matin, elle sera en visite chez son beau-frère.
Nous reconduisons Miro à l'aéroport de Lorraine puis nous nous rendons chez Danielle et Marc à Retonfey.
La visite éclair de Miro a permis d'améliorer l'esthétique dans l'entrée. Je n'aurai plus qu'à passer un coup de pinceau.

Jeudi 11 avril 2019

Le quotidien régional a interrogé les maires du Pays-Haut pour connaître leurs intentions à propos des municipales de 2020.
Certains se représentent, d'autres arrêtent. Une grande partie ne sait pas encore et d'autres n'ont même pas eu la politesse de rappeler la rédaction.
Nous nous rangeons dans le dernier cas à Charency-Vezin, à Epiez-sur-Chiers et à Villers-le-Rond. Dommage.
Le mirabellier est en fleurs au milieu de la pelouse.
Mes hôtes ont admiré les vergers fleuris des Côtes de Meuse en remontant de Nancy vers le Pas-de-Calais.
L'herbe devient un peu haute mais pas assez sèche pour pouvoir la tondre. L'endroit semble délaissé. Promis je passe la tondeuse dès que le soleil se montre.

Mercredi 10 avril 2019

Le rythme soutenu reprend !
Je viens d'aller chercher le patron à l'aéroport de Lorraine.
Bernadette et son fils Jérôme viennent aussi passer une petite semaine en Lorraine.
Ma belle-soeur est native d'Allondrelle, elle a quitté la région depuis 40 ans pour s'installer avec mon frère dans la région de Bellegarde dans l'Ain.
Et, en même temps, des hôtes occupent l'An 12 !
Miro va effectuer quelques petits travaux, mettre de l'ordre dans la paperasserie avant de repartir vendredi.
Trois jours à Vezin lui suffisent, il respire difficilement à la campagne ...
Les photos illustrent une promenade bucolique, comme la nomment les Gaumais, à Bleid, prononcez blé.
On s'est garé près de l'église et on a suivi le losange rouge. Sauf que c'était une fausse piste.
Ces randonnées ne sont pas balisées, il faut se servir du plan fourni par le SI de Virton et du smartphone pour scanner le QR Code.
Nous avions tout oublié.
Qu'importe, la balade valait la peine et nous avons pris un raccourci pour nous retrouver au pied de l'église.
Afin de ne pas rester dans l'ignorance, nous avons tenté d'utiliser le QR Code sur une autre promenade à Torgny cette fois.
Ce n'est pas gagné, je crois que l'on aurait besoin de quelques recommandations avant de partir ...

Mardi 9 avril 2019

Le landau en osier installé dans la véranda servait de présentoir. Le baby-foot lui a ravi la place !
J'avais acheté ce jeu en Belgique pour un prix dérisoire après la défaite des Belges à la Coupe du Monde !
Il ne permet pas les performances que l'on peut effectuer avec une marque professionnelle mais il a ravi Nancy et Mattéo.
Dorénavant je connais les règles du jeu dont celle de devoir passer sous le baby-foot pour le perdant !
Je n'ai pas le temps de commenter les deux photos suivantes, des petits-déjeuners m'attendent.

Lundi 8 avril 2019

Vous remarquerez que cette page change chaque matin même si je n'ai rien à dire !
En attendant, j'ai encore laissé traîner trois fautes de conjugaison rectifiées, avec des gants de velours, par mes correcteurs d'orthographe.
Je ne remercierai jamais assez Jean-Luc et Marie-Louise.
Ces monstruosités devraient me faire taire. Eh ben non je continue à vous raconter n'importe quoi, comme dirait Damien !
Désolée pour l'écriture difficile à lire sans se concentrer un tant soit peu. Mon fils (le webmaster) est introuvable !
Son frère, en escale à Singapour, avant de poursuivre vers l'Australie, a essayé de le joindre lui aussi, sans résultat.
Thierry est toujours plus accessible et aussi doué mais il n'est pas le webmaster !
Quant à moi, je suis dans l'incapacité totale de modifier quoi que ce soit sur cette page, à part tout effacer ...
Je n'ai plus de place pour vous commenter les photos. On verra demain...
Information de dernière minute : La police est changée.
Vincent serait-il venu sur mon PC sans me prévenir ?
.... Quelques heures plus tard ...
J'ai trouvé Vincent. Ce serait trop long à vous expliquer la manipulation qu'il a effectuée.
En fait, je ne perturbe pas ses modifications en changeant uniquement la page du jour.
Est-ce que cela vous convient ?

Dimanche 7 avril 2019

Depuis hier, l'interdiction est levée, on peut à nouveau se balader dans les forêts gaumaises !
Il est vrai que les vacances débutent en Belgique et la randonnée est un des atouts du tourisme en Wallonie
Des règles sont affichées à l'entrée des forêts.
Il faut rester sur les chemins, les chiens doivent être tenus en laisse et les déchets doivent être jetés dans une poubelle.
Voilà trois règles qu'il serait bon de respecter toute l'année.
Les autres précautions sont plus spécifiques à la peste porcine.
Le Syndicat d'initiative de Virton vient de créer 28 promenades bucoliques téléchargeables. Nous avons profité de La Virtonaise avec la fiche traditionnelle.
Nous l'avons prise à contre-sens, comme c'est souvent le cas mais le bonheur était le même !
Une frite et une Gaumaise à l'arrivée nous ont remises d'aplomb pour repartir dans les petites ruelles de Virton avant de regagner Charency.
Pas de photo à l'appui, nous avions les mains et le dos totalement libres !
Les costumés du Carnaval Vénitien de Lonwy paradent encore aujourd'hui à Longwy, je vous en fais un peu profiter.

Samedi 6 avril 2019

Nancy vient de Saint Dié des Vosges avec sa famille pour rendre visite au grand-père qui demeure à la résidence d'Automne à Longuyon.
Cet endroit est aussi le petit nid de Roberte et Roland. Ils reçoivent régulièrement enfants et petits-enfants que je revois toujours avec plaisir.
La semaine prochaine, ce sont aussi des habitués qui occupent la maison avec des gardiens de prison qui viennent faire un remplacement à Montmédy.

Vendredi 5 avril 2019

Nicolas et sa belle sont venus retrouver Jean-Yves aux Bouchoux.
Leur première rencontre s'est déroulée en 2005 à l'An 12. Leur amitié est née autour d'une mirabelle.
Ici on attend avec impatience la venue des Jurassiens pour partager leur bonne humeur communicative et pour se régaler de Comté et de Morbier.
De nombreuses commandes sont déjà en attente !
Il neigeait hier aux Bouchoux, il fait froid en Lorraine.
Non seulement le texte manque quelquefois de logique mais vous devez vous concentrer deux fois plus pour le lire à cause de la police choisie. Promis, elle change dès que Vincent sera joignable.
Pour le contenu, je suis au maximum ...
Fort heureusement, vous avez parfois la chance de lire les envolées de Jean-Yves ou celles d'hôtes poètes !

Jeudi 4 avril 2019

Depuis un an, Stéphanie préparait le week-end sportif du 14 avril, un trail de 10 et 19 km, un canitrail de 10 km et une marche de 10 et 19 km.
La manifestation n'aura pas lieu, la faute aux sangliers !
Nous nous trouvons en zone blanche, nos forêts sont interdites aux marcheurs.
La ville de Mont-Saint-Martin a dû, elle aussi, annuler son trail prévu le week-end prochain, pour la même raison.
Il suffit de s'éloigner de la frontière pour de nouveau profiter des chemins forestiers. Je peux toujours me rendre dans le Pays de Briey, je connais un excellent pied à terre dans les environs !
Je ne change pas les photos. Vous pouvez voir physiquement les deux premières samedi et dimanche prochain à Longwy et vivez une distillation en direct à Villecloye.
Ne prêtez pas attention aux clôtures, on peut encore circuler librement dans les villages !

Mercredi 3 avril 2019

Longwy propose sa 11ème édition du Carnaval Vénitien qui se déroulera du 5 au 7 avril.
Notre copine Monique de Virton y participe depuis sa création. Elle a pu tester son nouveau costume à Venise.
Longwy-Haut se prête à merveille à cette manifestation de grande ampleur au coeur des fortifications. Il y aura plus de 200 costumés ce week-end autour du Puits de Siège.
Le seul déguisement que je porte est la combinaison Bridgestone !
Je suis toujours dans les pots de lasure et les produits d'entretien.
Je viens de transformer mes mirabelles en un nectar des dieux.
Selon Christophe, le bouileur de cru, le liquide est bien parfumé.
C'est probablement un peu grâce à un autre Christophe, l'un des trois voltigeurs présent l'été dernier, assez doué dans le domaine vinicole !

Mardi 2 avril 2019

Impossible de faire avaler des couleuvres aux Normands et aux Bretons, Christine de Periers ainsi que Jean-Luc de Saint Urbain ont vite compris que je profitais de l'occasion pour ne rien faire le 1er avril !
Ce matin, il me faut donc agrémenter les photos.
Mon frère était ici dimanche avec Danielle. Nous avions programmé le repas à 13h à La Grange d'Avioth. Raphaël, le patron, est un petit cousin de ma belle-soeur.
En quittant l'endroit plutôt charmant, nous avons échangé les talons contre les baskets pour visiter l'abbaye et la galerie d'Alain Bodson.
Je comptais emmener mon frère au gros cron de Lahage, les forêts sont cependant toujours interdites au public.
J'avais aussi l'intention de découvrir le Bar à Goûts à Jamoigne, j'ai juste mis plus de temps que prévu pour l'atteindre en prenant la direction opposée. Le cousin à Etalle m'a remise sur le bon chemin !
L'endroit ne paye pas de mine de l'extérieur mais dès la porte franchie, on se sent bien !
Pas moins de 75 bières belges artisanales à déguster, une carte des vins variée et une palette de produits locaux ayant du goût !
On peut en profiter pour emprunter un livre et même l'emporter.
Une fois par mois, Vinciane et Philippe, les propriétaires fort sympathiques, proposent une soirée-théâtre, un concert ou une discussion autour d'un livre.
Nous y retournerons, ne serait-ce que pour rapporter le livre emprunté !

Lundi 1er avril 2019

Désolée, mon PC est en panne ....

Dimanche 31 mars 2019

De nouveaux liens ont été ajoutés dans les partenaires, ce sont des sites de référencement ainsi que deux restaurants qui mentionnent eux aussi l'An 12 sur leur site.
Je ne suis pas inscrite sur des sites qui gèrent les réservations et prennent un pourcentage au passage. Je n'apparais pas non plus dans un quelconque coffret cadeau qui s'apparente souvent à un cadeau empoisonné. Jeanne-Marie en a fait les frais dernièrement !
Je suis attachée à la réservation directe, j'aime connaître mes hôtes avant même qu'ils n'arrivent !
C'est le cas aujourd'hui avec Evelyne et Fabrice, des habitués qui viennent rendre visite à la maman à Longuyon. Ils restent pourtant sur le qui-vive jusqu'à leur arrivée, il m'est arrivé d'oublier leur réservation !
Heureusement il y a toujours quelqu'un dans les environs qui rattrape ma gaffe ...

Samedi 30 mars 2019

Nous voila pris au piège, des kilomètres de clôture nous cernent, du côté belge comme du côté français.
Nous nous trouvons en zone blanche. A l'intérieur de cette zone, le sanglier va être traqué et éliminé. Tant pis s'il n'était pas atteint par la peste porcine !
Les forêts sont interdites aux affouagistes et aux balades.
Les éleveurs gaumais ont sacrifié 6000 cochons, en parfaite santé mais situés dans la Zone Noyau de 14 796 ha
Nous nous trouvons au bord de la Zone d'Observation Renforcée qui couvre 21 100 ha.
Le ministre de l'Agriculture s'est déplacé pour vérifier l'avancement de cette frontière grillagée, il a aussi tenu une réunion à huis clos à Villers-le-Rond.
Les agriculteurs devront dorénavant ouvrir et fermer la barrière pour accéder à leur champ et retirer la barre de coupe de la moissonneuse !
Et comme l'animal est probablement plus futé que l'humain, il trouvera bien un moyen de passer outre la barrière s'il en a envie.

Vendredi 29 mars 2019

J'espère que l'écriture ainsi modifiée vous convient mieux.
Cependant, les fautes deviennent aussi plus visibles ...
La véranda est opérationnelle. La chambre Prairial est pratiquement terminée.
On ne voit pas forcément de changement, les meubles ont profité d'une cure de jouvence mais ils restent toujours aussi foncés. Fort heureusement, l'éclairage naturel dans cette chambre est dominant.
Aidée d'André, je suis allée porter du bois au bouilleur de cru installé à Villécloye, je vais faire distiller mon tonneau de mirabelle lundi matin.
Ces jours-ci, je profite de mes deux gamins au même moment même si Thierry est dans les rues de Tokyo et Vincent dans celles de Singapour. Ils se chamaillent et se moquent gentiment de leur mère !
Des moments bien agréables !
Il arrive que Miro appelle au même moment, la famille se retrouve alors au complet sans se marcher sur les pieds !!

Jeudi 28 mars 2019

Ma page a été piratée par mon gamin !
Il a pris la peine hier soir (hier midi ici) d'ouvrir son PC pour n'ajouter que quelques mots à la fin du texte.
On ne peut même plus faire confiance à ses enfants ...
Il sera peut-être plus disponible ce week-end.
Sinon, il est fort heureux que mes correcteurs d'orthographe restent vigilants même lorsqu'ils partent en vacances.
Je laisse traîner des fautes idiotes et en plus Jean-Luc et Marie-Louise me font presque des excuses en les corrigeant, en tout cas ils m'apportent toujours une raison salutaire à mon ignorance !
Breaking news : La police est modifiée ...

Mercredi 27 mars 2019

Yolande a annoncé son arrivée en mai.
Nadine ne l'accompagnera pas cette année, elle effectue des travaux importants dans sa maison.
Je crois que Yolande vient à l'An 12 depuis presque 20 ans !
Elle connait la campagne vezinoise mieux que moi !
Sa visite est synonyme de bonne humeur et de fou-rires garantis !!
Cette fois, je devrais pouvoir l'emmener sur des terres inconnues !
Christine va bien. C'est aussi une autre bonne nouvelle.
Je poursuis le grand nettoyage. A l'allure où je suis partie, je ne suis pas sûre d'être prête à Pâques ...
Je ne suis pas encore montée à l'étage. Entre la Prairial, la véranda et le jardin, et tout de même quelques moments de détente, je ne vois pas les heures passer.
Un peu lente la gamine ....
Pas le temps de changer les photos.
Vincent, mon fils webmaster, est lui aussi débordé. Il doit modifier la taille de police, trop petite pour lire ce texte à son aise.
Aujour'hui peut-être ou alors demain ...

Mardi 26 mars 2019

Il va falloir que je m'endurcisse, je suis complètement hors-service en fin d'après-midi !
Au petit matin, quand le jour peine encore à se lever, la cadence va bon train.
En ce moment je passe la chambre Prairial au peigne fin, les deux autres subiront le même sort.
En même temps, j'ai sorti le nettoyeur haute pression pour nettoyer les extérieurs et j'utilise le sécateur ou le taille-haie, selon la grosseur des végétaux à tailler.
Lorsque sonne l'angélus de 19 heures, c'est à mon tour de peiner pour avancer ...
Ah j'allais oublier de mentionner la petite pause récréative durant la volée de l'angélus de midi ..
Accompagnée de Danièle, je suis allée chercher du pain au Rétro 132, le nouveau bistrot sur la place, et pour soutenir l'initiative des gérants, nous nous sommes attablées au bar pour trinquer à notre santé et à la réussite du Rétro 132 !

Lundi 25 mars 2019

Fini le temps de la farniente, l'An 12 est en ébullition !
Boustée par les copines et les copains, je suis sur tous les fronts ...
J'accompagne Thérèse dans les massifs de fleurs.
Je surveille Yves qui croit pouvoir redescendre de la véranda en volant ..
Les copines ? Elles font ce qu'elles veulent mais elles sont toujours en mouvement.
On a repris avec bonheur la petite pause récupératrice sur la terrasse avant d'aller casser une petite croûte à l'extérieur.
On a aussi profité d'une soirée bien agréable chez Monique et Dominique à Virton. Monique pense toujours à me fournir de la documentation qui profite à l'An 12.

Samedi 23 mars 2019

Les Japonais fêtent le Hanami ce week-end dans la joie et la quiétude. Ils seront pourtant des milliers à pique-niquer sous les cerisiers en fleurs.
La distance et le coût du voyage m'empêchent de profiter de ces instants magiques.
Au lieu de cela, je subis le vacarme d'une pétrolette à longueur de journée ou la radio des voisins !
Il est peu probable que je résiste ainsi tout l'été !

Vendredi 22 mars 2019

J'ai suivi l'assemblée générale de l'office de tourisme de Longwy.
Beaucoup d'éloges inutiles mais aussi du bon travail de la part de l'équipe de l'OT et de son président.
Ils font une véritable profession de foi. Il me serait difficile de vanter l'agglomération de Longwy avec autant de persuasion !
j'ai pris le temps de musarder dans la ville basse avant la réunion, le constat n'est pas brillant. les rideaux des magasins sont fermés, fracassés ou tagués.
La nuit était tombée en quittant l'hôtel de ville, j'ai dû traverser la place à peine éclairée, je n'étais pas très rassurée.
Le futur PTT, Petit Train Touristique, va devoir choisir son circuit et éviter certains quartiers pour séduire les touristes cet été !
Ce n'était guère mieux il y a tout juste 40 ans, toutes les usines sidérurgiques fermaient en laissant des milliers d'ouvriers sur le pavé. Un drame pour la ville et le Pays-Haut.

Mercredi 20 mars 2019

Tous les cadres et tableaux sont dépendus des murs de l'An 12.
Après nettoyage, ils ne reprendront pas nécessairement leur place d'origine, histoire de brouiller les pistes pour les habitués !
Certains encadrements ont été réalisés par mon grand-père, un ponçage leur redonne aussitôt du panache.
Entre temps, je nettoie les massifs dans le jardin d'agrément.

Mardi 19 mars 2019

Les éclaircies m'ont attirée vers l'extérieur hier après-midi.
Tout en gardant les pieds hors sol, il y avait les valérianes à couper ainsi que les orpins situés devant la maison et dans le massif communal situé au coin de la rue.
Les agapanthes, débarrassées des feuilles jaunies, vont profiter d'un éclairage naturel à l'abri de même que les géraniums avant d'être mis en place.
Les températures sont négatives ce matin, le compteur est affiché en heure de pointe, je coupe le chauffage et les projecteurs qui éclairent la façade. Encore 7 jours à subir !
Soirée détente hier soir, enfin pas tout à fait. Le cinéma Lux de Montmédy proposait Grâce à Dieu mais on est arrivées en retard et ,dans ce cas là, la porte d'entrée est close.
Je n'ai toujours pas la télévision, je m'énerve déjà suffisamment en suivant certaines émissions sur le net. Je n'ai pas confiance aux médias qui ont pignon sur rue ni aux journaux d'ailleurs.
Par contre, j'aime le cinéma.
On est revenues en prenant le chemin des écoliers. Le Relais Renaissance de Marville loge toute la société qui pose actuellement les clôtures pour éviter l'intrusion des sangliers belges !

Lundi 18 mars 2019

Peu de changement visible dans la véranda. Les peintures et vernis n'ont pas changé de teinte.
Je n'ai pas encore la documentation 2019 des offices de tourisme. Ceux-ci reprennent réellement leur activité à Pâques, tout comme l'An 12 en fait.
Je vais poursuivre le nettoyage dans les chambres.

Dimanche 17 mars 2019

Les copines viennent en renfort pour rafraîchir la maison d'hôtes.
Pour le moment, notre attention se porte sur la véranda. Je vais devoir faire appel à Miro ou peut-être Jeannot pour colmater les fuites le long du mur.
Thérèse a préparé les plantes à repiquer dans les massifs près de la véranda.
Jeanne-Marie, mon bras droit en restauration, a mouliné du pâté de sanglier qui est en train de cuire au four et dans les stérilisateurs.
Georgette et Danièle assurent l'intendance.
Et qu'est-ce que je fais ? J'observe ... et j'oublie de prendre des photos. Disons que je n'aime pas trop figer à tout moment les copines sur papier glacé, elles sont bien mieux en naturel !

Samedi 16 mars 2019

Voilà plus de détails sur le Rétro 132, le bar et prochainement restaurant situé sur la place du 132ème RIF.
Stéphane et Maxime ont restauré la salle du café avec goût. Ils ont aussi aménagé un salon de détente à l'emplacement de l'ancien bowling qu'ils aimeraient par ailleurs remettre en fonctionnement. Malheureusement, la piste n'est pas seulement couverte, de nombreux câbles ont été sectionnés et le coût de sa réfection risque vite de chiffrer.
Pour le moment, ils se concentrent sur l'agencement de la cuisine qui n'est pas non plus une mince affaire, ils espèrent ouvrir la salle de restaurant en mai.
L'établissement est ouvert du lundi au mercredi de 8h à 22h, plus tard le week-end et fermé le jeudi.
Nous avons traversé la rue hier soir pour y prendre l'apéritif avant d'aller suivre les aventures de Clint Eastwood au cinéma Lux de Montmédy. Nous renouvellerons avec plaisir cette petite sortie même si Danièle était un peu émoussée en quittant la table ...
Je n'ai pas encore le reflexe de prendre des photos au bon moment ...
Je pique dans mon court séjour à Bruxelles.

Vendredi 15 mars 2019

Un foodtruck, moi je dirais plutôt une barraque à frites, stationne au village le jeudi soir à partir de 18h15. Il était plutôt 19h hier soir. Les frites sont fraîches et les hamburgers, je dirais les steaks hachés, sont produits avec de la viande locale.
Les deux jeunes gérants sont remplis de bonne volonté, il faut leur donner un peu de temps pour se rôder.
Je n'ai plus besoin de vous donner des nouvelles de Damien, vous pouvez le suivre chaque jour, je parle à Jean-Louis, Damien édite une photo hebdomadaire concernant l'activité sur l'exploitation.
Même sans faire partie de ce satané réseau social, il est possible de le trouver en cliquant Un jour une photo Etafos Damien Neveu.
N'ayant pas de photo à l'appui, je dérive comme à mon habitude.

Jeudi 14 mars 2019

Le village sort doucement de sa léthargie. J'en fais de même.
L'affreux pont jaune et bleu de la rivière Chiers a enfin repris des couleurs plus discrètes.
Si l'arrivée dans Charency par la route de Longuyon reste encore désastreuse avec cette usine en ruines et des bâtiments en triste état, l'arrivée à Vezin redonne confiance.
Le village, comme le pays entier, est sale. Le nettoyage de printemps est tout de même aberrant. A Tokyo comme à Singapour, il n'y a aucun déchet par terre, à peine quelques mégots de cigarettes. Il ne viendrait pas à l'idée des Singapouriens et encore moins des Japonais de jeter quoi que ce soit sur la voie publique. Il y a pourtant des distributeurs de boissons et de cigarettes en parfait état de marche un peu partout sur les trottoirs. Les chiens se promènent en laisse avec un petit sac plastique accroché au collier.
Autre innovation à Vezin, le café de la place du 132ème RIF vient d'ouvrir à nouveau ses portes. Je ne peux pas en dire plus pour le moment, je n'ai pas encore traversé la rue pour m'y rendre. Promis j'y vais dès que possible pour vous donner plus de renseignements. Aujourd'hui, c'est le jour de fermeture.
Pour le moment, j'ai enfilé la combinaison Bridgestone et je rafraichis la véranda.

Mardi 12 mars 2019

Un petit coucou à Christine pour lui souhaiter un prompt rétablissement et lui dire que nous avons trouvé des endroits en Lorraine qu'elle ne connaît pas !
L'An 12 ne devrait pas ouvrir ses portes avant Pâques.
Le compteur électrique doit encore afficher 8 jours de pointe durant le mois de mars, aussi le chauffage tourne au ralenti.
Vous avez peut-être remarqué une augmentation des tarifs. A partir de 2 nuitées, le prix de la nuitée à l'An 12 reprend le cours des années précédentes.
Je vais bientôt faire partie des plus anciennes maisons d'hôtes du canton !
Je commence à être déconnectée du système actuel qui implique de travailler avec une centrale de réservation, qui demande à rester réactif sur un quelconque réseau social et qui aspire à ce que l'on devienne professionnel.
Ce n'est pas ma devise, je tiens seulement à recevoir des amis et partager d'agréables moments d'échanges !
Les photos ne reflètent pas le texte, juste mes aspirations ...

Lundi 11 mars 2019

Nous avons repris nos balades en douceur.
Durant mon absence, les copines ont surtout fait du sur-place dans les boutiques des centres commerciaux...
Les marches ADEPS sont toujours d'actualité même si les parcours en forêt gaumaise sont proscrits en raison de la fameuse peste porcine.
Une clôture d'1,50 m se déploie actuellement le long de la frontière à raison de 1500 à 2000 m par jour. L'effet est assez saisissant le long de la nationale entre Montmédy et Saint-Jean-les-Longuyon !
Nous avons donc choisi le parcours de 5 km autour de Ethe, en empruntant une voie verte, des chemins en plaine puis la route.
Les organisateurs proposaient une potée gaumaise après l'effort.
Ce village faisant partie de la commune de Virton a été en partie détruit le 22 août 14. Un nombre considérable de soldats français et des civils ont été tués. Chaque année des commémorations ont lieu en présence de nombreux Français au cimetière de Laclaireau.

Dimanche 10 mars 2019

Le service public belge semble subir la même désaffection que le nôtre.
Quelle ne fut pas ma surprise de trouver le guichet fermé à la gare de Marbehan !
Je suis quand même montée dans le train et je me suis acquittée d'un supplément auprès du contrôleur !
Le paysage est plaisant jusque Ottignies située à une quarantaine de kilomètres de Bruxelles.
Ensuite c'est un calvaire qui se poursuit à la descente du train, les murs sont couverts de graffitis ! Et ce n'est pas du street art mais des tags vraiment vilains. Certains quartiers de la ville en sont aussi couverts.
Le quartier européen est préservé. En observant le luxe qui s'en dégage, je me sens un peu propriétaire ...
Un peu plus loin, le nez en l'air, je renverse l'écuelle d'un migrant assis sur le trottoir ...
Bruxelles et sa diversité.
On évite le piège à touristes autour de la Grand'Place pour profiter d'une excellente table chez Mus.
C'est l'heure pour moi de reprendre le train, bondé jusque Ottignies, et de gagner l'aéroport pour Thierry.

Vendredi 8 mars 2019

Pardonnez mon petit coup de blues, le choc thermique est tout de même rude lorsque je repose les pieds sur le territoire !
Un petit tour dans le jardin m'a redonné du tonus.
Les primevères se mettent à éclore auprès des perce-neiges et des crocus.
L'hellébore est en pleine fleur, le forsythia n'attend plus qu'une petite pointe de douceur pour fleurir lui aussi.
L'allée, réalisée avant mon départ, n'a pas bougé. Il me faut juste trouver un parasol semblable à celui déjà existant pour couvrir toute la terrasse durant les chaudes soirées estivales.
Ce que je vous dis ne mérite encore pas d'être photographié.
L'art de faire vivre les fleurs est un art traditionnel japonais, rendre visite à un fleuriste est une merveille et Paweena connaît les bonnes adresses.
La seconde photo est prise en Indonésie et plus exactement à Bintan, à une heure de bateau de Singapour.
La suivante est la dernière réserve naturelle encore existante à Singapour, elle se situe juste en face de la Malaisie.
La quatrième photo nous ramène enfin en France mais à l'opposé de la Lorraine sur la pointe de Crozon. (Merci Jean-Luc)
Je m'en vais retrouver Thierry, non pas à Tokyo mais à Bruxelles. Il reprend l'avion demain soir, c'est toujours agréable de se retrouver ainsi d'autant plus que nous subissons actuellement le même décalage horaire !

Jeudi 7 mars 2019

Pas facile d'apprécier pleinement mon retour.
Si ma maison est en ordre, ce n'est pas le cas à l'extérieur.
Le choc n'est pas à l'atterrissage puisque je me pose à Luxembourg mais dès que je passe la frontière !
Les accotements sont remplis de déchets de toutes sortes, certains endroits semblent abandonnés ou sont recouverts de centres commerciaux, c'est à peu près la même chose ...
Je me suis rendue dans la petite ville voisine hier après-midi, de nombreuses devantures de magasins sont baissées.
Pas de sourires partagés, juste des regards assombris. Devant ma maison, je dois regarder où je pose les pieds au risque d'emporter une mauvaise odeur à l'intérieur.
Où est ma Lorraine envoûtante ?

Mercredi 6 mars 2019

Les photos restent inappropriées au texte ou du moins à l'ambiance locale et me voilà déjà confrontée à des petits disfonctionnements ...

Mardi 5 mars 2019

Me revoilà devant le PC !
Je suis encore loin d'avoir récupérée toutes les capacités qu'il me reste pour être réactive. Il m'a fallu à peu près 24 heures pour revenir de Singapour avec toutes sortes de petites mésaventures qui, si elles pimentent l'aventure, sont quelquefois difficile à gérer !
Le répondeur est saturé, le bureau croule sous la masse de courriers mais grâce aux copines et aux copains, la maison est bien chauffée et tout est en ordre.
Je ne suis pas encore allée à l'An 12. Les premiers hôtes devraient arriver en avril. Cela me donne un peu de temps pour redonner du punch à la maison ... et à la propriétaire.
Pour le moment, je vous donne un aperçu du Nouvel An Chinois, sans le son vous avez de la chance !
Non ne croyez pas que la seconde photo est prise depuis le jardin, ce sont mes courtes vacances en Indonésie entre la garde des petits-enfants au Japon et à Singapour.
La troisième photo me donnerait bien l'envie de repartir de même que la dernière. J'allais dans cette piscine à peu près chaque jour quand Théo faisait sa sieste pour 30 centimes d'euro !

Dimanche 17 Fevrier 2019

Les mises a jour ne sont pas encore regulieres. Je ne suis pas informatisee. De plus, les accents sont inexistants sur le PC de Vincent.
Je resterai donc discrete durant les deux semaines suivantes.
Je reponds cependant aux reservations qui arrivent sur la tablette.
Le reste du temps, je cours apres Theo et vais a la piscine pour trouver un peu de fraicheur. Il fait 30 degres du matin au soir et la temperature ne baisse pas la nuit.

Samedi 9 février

Peu de changement réel sur cette page pour le moment, l'emploi du temps de Vincent est bien rempli et il n'a pas forcément envie de se remettre sur le pc quand la journée est terminée.
Le petit Théo remplit aussi le temps libre.

Mercredi 6 février

Bonjour,
Je reprends du service !
En fait, je me trouve actuellement près du webmaster qui est aussi mon gamin et nous travaillons sur le site, enfin plus exactement le webmaster en question rafraichit quelques pages entre une séance de piscine et une balade en vélo le long de la mer..
Un grand merci à Jean Yves qui a su mettre en page ce que je pensais !
N'hésitez pas à apporter vos commentaires si le changement vous déplait , Vincent est à mes côtés.