Jeudi 19 septembre 2019

Vous allez probablement accuser ma paresse !
N'en croyez rien même si j'ai fait appel aux copines le week-end dernier pour recevoir mes hôtes.
En fait je croupissais au fond de mon lit acompagnée d'une bonne fièvre de cheval !
Diagnostic du médecin que je n'avais plus vu depuis plusieurs années : grippe virale.
Je pensais m'en débarasser rapidement. Eh ben non !
Je fonctionne au ralenti. En fait je ne fais rien !
Fort heureusement, mes hôtes sont indulgents.
Bernadette et Jean-Louis arrivent du Pas de Calais pour retrouver leur fils qui travaille au centre de partage d'Avioth et dans la ferme associative du Hayon à Sommethonne, la ferme de mes aïeux !
Quel bonheur de croiser de telles personnes.
Quant aux Jurassiens, ce ne sont plus des hôtes, si bien que je peux les chasser quand ils ont desservi la table sans qu'ils m'en tiennent rigueur.
Là aussi c'est un plaisir de les cotoyer. Pas de doute, ils étaient à la bonne école avec Roland, leur ancien patron !
Ils vont se débrouiller durant le week-end. Je m'en vais retrouver Yolande et Nadine dans leur beau pays d'Aywaille.
J'attends cette sortie depuis des mois. Je risque de n'être pas au mieux de mes capacités pour marcher sur les sentiers qui dominent l'Amblève mais quel plaisir de revoir les Liégeoises !
Bien entendu les copines font partie du voyage.


Viviane